Transformer mon panier en devis Faire une demande de devis

Chambre froide négative

NOUVEL ARRIVAGE SONIFOR - INOX

100% Fabriqué en France !

Découvrir

Il y a 44 produits.

Affichage 1-44 de 44 article(s)

Filtres actifs

Chambre froide négative

Chambre froide négative

Avant d’être consommés, les aliments doivent être conservés afin de garder leur qualité. Pour cette raison, il est indispensable d’avoir une chambre froide précisément une chambre froide négative. Quel rôle joue-t-elle dans la chaîne du froid ? Vous le découvrirez dans cet article.

Qu’est-ce qu’une chambre froide négative

Une chambre froide négative est utilisée dans le domaine industriel pour conserver les aliments à basse température. Dans cette dernière, les températures sont inférieures de 0°C. Généralement, elles se retrouvent entre -18° et -26°. Cette chambre froide permet de conserver des aliments hautement périssables comme les poissons ou les viandes. Ce sont des denrées alimentaires au sein desquelles la prolifération bactérienne est rapide et dense. La chambre froide négative permet de stopper une telle prolifération.

Les différents secteurs d’activités où la chambre froide négative est utilisée 

Une chambre froide négative a une utilité différente d’un secteur à un autre.

L’agroalimentaire et la restauration

Dans le domaine de l’agroalimentaire et de la restauration, la chambre froide négative sert à conserver les denrées facilement périssables. Viandes et poissons sont entre autres produits qui doivent nécessairement être conservés à basse température. Ces produits alimentaires se dégradent rapidement sous l’effet de la chaleur. Ils perdent leur goût et ne sont plus propres à  la consommation. C’est pour cette raison que les congeler est la meilleure idée afin de protéger la santé des consommateurs.

Une viande ou du poisson mal conservé sera impropre à la consommation. Cela se fera ressentir directement si vous le préparez dans le but de le servir dans un restaurant. Une mauvaise conservation de ces denrées est donc préjudiciable pour le secteur de la restauration.

La morgue

Lorsque quelqu’un meurt, c’est dans une chambre froide négative qu’elle est gardée. La basse température de cette dernière, permet de conserver le corps intact afin qu’il ne se désagrège.

La cosmétique

Dans ce secteur, certains produits sont gardés à basse température. Le but est de garder intacts les principes actifs se trouvant à l’intérieur de ces derniers jusqu’à ce qu’ils soient vendus. De plus, la plupart des produits cosmétiques contiennent de l’eau. Or l’eau peut entraîner la prolifération rapide des moisissures ou encore des bactéries. La basse température va donc bloquer ce processus de prolifération des micro-organismes jusqu’à l’achat du produit par un client.

Fonctionnement d’une chambre froide négative

Le fonctionnement d’une chambre froide négative ne diffère guère de celle positive. Pour comprendre le fonctionnement, il faut porter une attention particulière à la chambre froide notamment à son fonctionnement et à l’isolation de cette dernière.

Fonctionnement de la chambre froide

Pour qu’une chambre froide fonctionne, elle a besoin de cinq éléments importants. Le tout premier élément, c’est le compresseur. Ce dernier se charge d’aspirer le gaz à basse pression et à basse température. Il l’envoie ensuite vers le condensateur avec une pression et une température opposée. L’évaporateur joue le rôle d’intermédiaire entre les deux.

En seconde position, vous avez le condensateur. Ce dernier se charge d’assurer le passage de l’état gazeux du fluide frigorigène à l’état de liquide. Il assure donc la liquéfaction du fluide frigorigène à l’aide du refroidissement. Le condensateur permettant de refroidir le liquide frigorigène peut être par eau, avec un ventilateur ou encore statique.

Le troisième élément constitutif de la chambre froide négative, c’est le déshydrateur. Ce dernier a pour rôle de piéger l’humidité et débarrasser la chambre frigorifique de toutes les impuretés qui peuvent s’y trouver.

Le remplissage total et correct de l’évaporateur en fluide frigorigène est assuré par le détendeur. Il se charge de réduire la température du fluide en réduisant la pression de ce dernier à l’entrée de l’évaporateur.

Pour finir, vous avez l’évaporateur. Ce dernier est un échangeur de chaleur qui a pour but d’assurer la gazéification du fluide frigorigène. La diffusion complète de l’air produit est assurée par un ventilateur intégré. L’évaporateur se charge également d’évacuer les condensats par une évacuation d’eau. La particularité avec une chambre froide négative, c’est qu’il est possible d’éviter la formation de condensat (glace) à l’aide d’un fil chaud.

L’isolation de la chambre froide

Tant que la chambre froide négative ne sera pas isolée, elle ne fonctionnera pas ou du moins pas correctement. Pour ce faire, des panneaux préfabriqués sont utilisés entre les feuilles de panneaux métalliques. Ces panneaux sont dotés d’une mousse en polyuréthane.

Comment dégivrer d’une chambre froide négative ?

Au niveau d’une chambre froide négative, il n’est pas rare de voir du givre se déposer sur les tubes des évaporateurs. Ce dernier réduit considérablement les échanges thermiques et limite le brassage de l’air. Pour cela, il faut faire un dégivrage.

Règle et modes de dégivrage d’une chambre froide

La règle du dégivrage d’une chambre froide négative stipule qu’elle doit toujours se faire par chauffage interne de l’évaporateur. Le milieu ambiant doit avoir une température inférieure à 0°.

Pour ce qui est des modes de dégivrage, vous pouvez le faire manuellement, automatiquement, par résistances chauffantes électriques ou à l’aide d’une pendule de dégivrage.